Construction d’un four à pain traditionnel

Les mesures sont en mn. Je mettrai le maxi de photos c’est plus parlant. En premier je monte les murs qui vont porter la dalle et le four. Deux murs de h:900×700 x250 et deux retours de h:900x500x250 Préparation du coffrage  pour le coulage de la première  dalle que j’ai faite avec un ciment normal,et une épaisseur de100 Pour la réalisation du coffrage ,il faut surtout faire un ensemble solide ,bien étayé est de niveau.Il faut savoir que tout le poids  de la dalle et du four vont reposés dessus.Au moment du coulage pas question que ça bouge ?

  Pensez également au ferraillage ,très important pour le maintient et la tenue  de la dalle. Deux jours plus tard démoulage des côtés,mais surtout pas sous la dalle .L’étayage restera  encore bien longtemps,surtout qu’on va encore la charger.

Sur cette photo on voit  que j’ai coulé une deuxième dalle de 100 en gris clair mais avec du ciment réfractaire. Je tiens à préciser que j’ai évidement  fait un plan et des gabarits pour chaque étape.Maintenant il va falloir acheter les pierres réfractaires.Je dispose sur une surface plane les pierres qui serviront à réaliser  la sole,( selon votre marchand  il pourra vous proposer différente sections, prenez juste ce qu’il faut pour débiter votre sole) puis je trace un cercle de diamètre de 800 et qui sera le diamètre intérieur du four.Equipé d’une bonne disqueuse je découpe les pierres.Il faut à présent les disposer sur la dalle à l’endroit définitif.Je dispose également la première rangée de pierre autour de la sole et celle de l’entrée ici en photos.Les pierres de la sole ne sont pas maçonnées ,elles posent juste sur la dalle.Epaisseur des pierres de la sole 40       Et puis ,il faut se lancer ,maçonner la première rangées tout autour de la sole .

Je n’avais pas de photos sans la boule de sable pour montrer la première rangée de pierre  mais c’est l’étape suivante.Pour continuer la maçonnerie il va falloir une sorte d’échafaudage que l’on obtient avec cette boule de sable.Il suffira de poser les pierres contre ,tout autour et jusque en haut.Il faut mouiller le sable et bien le tasser.Il faut bien évidement retirer le gabarit une fois que vous avez fait votre boule.Le centre de votre boule sera la hauteur intérieur de votre four , qui est de 380 pour un diamètre de 800. Il faut également faire un support pour l’entée. largeur entrée 480  et hauteur milieu arc 280

Derrière la rangée de brique l’on voit un autre gabarit qui servira de support la réalisation de l’avaloir .Ouverture de l’avaloir 320×140

Pour la découpe des pierres afin d’éviter la poussière, je me suis fait un système pour faire mes découpes à l’eau . Assurez vous que l’IP de votre  disqueuse soit correct .

J’ ai biseauté les pierres afin de pouvoir y mettre plus de

Ici l’insert de la cheminée où je maçonne autour.Il est difficile de dire comment s’y prendre pour le choix des découpes .Un peu de bon sens et ça ira déjà .

Une fois la coupole finie   je l’ai recouvers d’une bonne couche de béton fait avec du ciment réfractaire ,puis j’ai monté grossièrement   un mur d’un angle à l’autre en emprisonnent la coupole du four. C’est sur ça n’est pas très beau ,mais pour ce que j’en fait ça ira.

En fait en sortant le sable de l’intérieur du four ,je vais le mettre sur la coupole du four et les murs me serviront tout simplement de retenue. Cette action à pour but de bien isoler le four.

Récapitulons:    épaisseur des pierres 60+ mélange avec du ciment réfractaire 50 + sable 200 . Avec cette formule le four reste chaud environ 20h (c’ est à dire que si je mets la main  à l’intérieur on sent qu’ il y fait encore chaud )

La pièce sur  les photos ci dessous représente le conduit de cheminée  avec une adaptation . La partie  rectangulaire  qui est sur ma main s’enfilera dans la maçonnerie prévue à cet effet pour l’évacuation des fumées.Le diamètre du tuyau est de 125.La barre de fer qui rentre dans la partie cylindrique ,permet selon le sens qu’on tourne de donner  plus où moins de tirage.

Sur la photo du haut position  fermée et ci dessous ouvert.

Il est évident qu’ il n’est pas question de faire du  feu avant  d’avoir largement respecté le temps de séchage. Ici le premier feu, ça ne durera que quelques minutes.Dix minutes à feu doux,puis de plus en plus fort.

La partie ferronnerie, adaptation cheminée, porte, et accesoirs ont été réalisé par mon bof  Guy que je remercie chaleureusement

Vue sur l’avaloir qui joue bien son rôle.Le four est chaud quand les briques seront blanches.

Le reste n’est plus que de la déco  .L’habillage c’est au goût de chacun ,à voir?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :